Deutsche Bank obligé de donner des détails sur ses relations avec… Trump

06 Декабря, 2017, 03:17 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Le statut de procureur spécial donne à Robert Mueller un ancien directeur du FBI une grande indépendance et lui confère de larges pouvoirs

"Les informations selon lesquelles le procureur spécial a réclamé des informations financières liées au président sont complètement fausses", a répliqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain.

La requête, annoncée en premier par Bloomberg News, le quotidien allemand Handelsblatt et le Wall Street Journal, a été formulée il y a plusieurs semaines et portait sur les liens entre l'établissement bancaire allemand et M. Trump, a précisé la source s'exprimant sous couvert d'anonymat. " La Deutsche Bank coopère toujours avec les autorités chargées des enquêtes dans tous les pays", a déclaré l'établissement dans un communiqué à Bloomberg mardi, refusant de fournir des informations supplémentaires.

Elle s'est refusée à donner davantage de détails.

La Deutsche Bank est la plus grande banque d'Allemagne, et elle a largement investi dans l'empire immobilier de Trump.

Aux États-Unis, le procureur spécial Robert Mueller a assigné la Deutsche Bank à comparaître dans le cadre de l'enquête sur une possible interférence russe. Le président est encore endetté à hauteur de 300 millions de dollars auprès de la Deutsche Bank.

Cette information survient alors que l'enquête du procureur Mueller semble entrer dans une nouvelle phase. La demande concerne les relations entre la banque et Trump ainsi que sa famille.

Donald Trump dément toute collusion avec la Russie, qui nie de son côté toute ingérence.

Robert Mueller a frappé un grand coup vendredi en s'assurant - en échange d'un plaider coupable - la collaboration de l'ancien conseiller à la sécurité nationale du président, Michael Flynn.

Recommande: