Médias américains jugés "agents de l'étranger"

06 Декабря, 2017, 18:04 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • DES MÉDIAS AMÉRICAINS INTERDITS D'ENTRÉE AU PARLEMENT RUSSE

Andreï Klimov, président de la commission pour la Protection de la souveraineté de l'État du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement), a indiqué qu'il ne pensait pas que "cette liste sera [it] étendue pour l'instant: nos mesures sont purement réciproques, puisqu'il s'agit d'une réponse à l'oppression subie par les médias russes aux États-Unis ".

C'est le nombre de médias américains classés comme "exerçant les fonctions d'un agent étranger" par le ministère de la Justice russe. Cette décision intervient après la promulgation par Vladimir Poutine d'une loi permettant d'enregistrer des médias sous cet intitulé. Selon une loi adoptée récemment, les médias ainsi désignés devront rendre compte de leur activité au ministère de la justice, mais aussi mentionner ce statut d' " agent de l'étranger " dans toutes leurs publications.

Vivement critiquée par les ONG Human Rights Watch et Amnesty International, la loi contraint notamment les entités concernées à donner des informations aux autorités sur leur situation financière et à préciser dans les documents qu'elles produisent qu'ils sont classés comme tels. Les radios Voice of America et Radio Free Europe/Radio Liberty sont financées par le Congrès américain. Exactement ce qu'exige la justice américaine des médias russes.Ce texte étend aux médias une loi datant de 2012 qui ne concernait jusqu'à présent que les organisations non gouvernementales.

Recommande: