Réforme de la zone euro : la Commission européenne détaille sa vision

06 Декабря, 2017, 20:27 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Réforme de la zone euro : la Commission européenne détaille sa vision

Mercredi 6 décembre, trois commissaires - l'Allemand Günther Oettinger, le Français Pierre Moscovici et le Letton Valdis Dombrovskis - devraient préciser les propositions faites par M. Juncker en septembre dernier devant les eurodéputés à Strasbourg: à savoir créer un poste de "ministre européen de l'Économie et des Finances", une capacité budgétaire pour la zone euro et un Fonds monétaire européen.

La Commission européenne va formuler des propositions pour réformer la zone euro (photo d'illustration). Le Parlement européen et le Conseil (qui représente les États membres) sont invités à l' adopter mi-2019. Maintenant que le calme est revenu, la Commission européenne veut renforcer les fondements de l'Union économique et monétaire (UEM).

En plus de venir en aide aux pays de la zone euro en difficulté, ce FME, financé par les États, pourrait aussi endosser un rôle de garant des banques en difficulté dans la zone euro, au cas où les mesures déjà prévues par les établissements financiers et les États nationaux dans le cadre de l'Union bancaire ne seraient pas suffisantes.

Les chefs d'État et de gouvernement doivent se pencher sur les projets de réforme le 15 décembre prochain, à l'occasion d'un sommet européen à Bruxelles.

L'idée d'un Fonds monétaire européen (FME), déjà avancée à plusieurs reprises dans le passé, fait consensus, sur le papier, parmi les grandes capitales européennes. Cette idée de faire passer un organisme du statut gouvernemental à celui de communautaire risque d'inquiéter Berlin, plus gros contributeur financier au MES, ainsi que les autres gros pays, car ils perdraient de leur influence.

Mais aucune décision majeure n'est attendue à ce sommet. Mais la proposition de la Commission pourrait se heurter à la vision allemande d'une telle institution.

La Commission européenne désire aussi réunir les deux fonctions, soit celle de président de l'Eurogroupe et celle de commissaire européen aux finances, en un Ministre des Finances de la zone euro. Les propositions de la Commission ne sont "clairement pas la fin de l'histoire", a d'ailleurs souligné en début de semaine une source diplomatique à Bruxelles.

Recommande: