L'EI chassé de Syrie

08 Декабря, 2017, 03:47 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • France-Presse

"La mission de l'armée russe, qui consistait à défaire le groupe terroriste armé Etat islamique, est accomplie", a indiqué le ministère russe de la Défense au cours d'un point de presse à Moscou, en affirmant qu'aujourd'hui "il n'y a aucune localité ni région de Syrie sous le contrôle de" l'EI.

Les troupes syriennes soutenues par des militaires russes ont achevé la destruction des terroristes de l'état islamique (EI) dans ce pays déchiré par la guerre, a annoncé jeudi un haut responsable militaire russe. "Les forces spéciales russes ont aussi été actives, guidant les frappes aériennes et " détruisant les plus odieux leaders des groupes de combattants derrière les lignes ennemies", a-t-il dit".

En outre, l'OSDH a rapporté hier que les jihadistes de l'EI ont été chassés de la stratégique rive occidentale de l'Euphrate par les troupes de Damas. "Des bandes de saboteurs de l'EI " sont encore susceptibles d'opérer, mais seront combattues par les troupes syriennes, a ajouté le général russe, précisant que " le contingent russe va concentrer ses efforts pour apporter de l'aide au peuple syrien afin de reconstruire la paix ". Il estime que l'EI contrôle encore 8% de la province de Deir Ezzor.

L'EI est également encore présent dans le nord-est de la province de Hama et de Homs (centre) ainsi que dans le quartier palestinien de Yarmouk à Damas, tandis qu'un groupe allié tient des positions dans le sud de la Syrie. "Le gouvernement nous a informés qu'ils vont revenir à Genève dimanche 10 décembre", a ainsi déclaré l'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, confirmant une information de l'agence SANA.

L'intervention militaire de la Russie en Syrie en septembre 2015 et les bombardements effectués par son aviation ont marqué un tournant dans le conflit ouvert en mars 2011 et permis au président Bachar al Assad de maintenir sa position au pouvoir. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: