Enders n'est pas candidat à un 3e mandat à la tête d'Airbus

13 Décembre, 2017, 03:08 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Tom Enders

Le président exécutif d'Airbus Tom Enders a refusé mardi de commenter une affirmation du Figaro selon laquelle il ne briguerait pas un troisième mandat à la tête du groupe européen d'aéronautique et de défense.

Selon le quotidien, le dernier conseil d'administration du groupe pour cette année, prévu ce jeudi, devrait entériner la non-reconduction du dirigeant allemand à l'issue de son mandat qui se termine en mai 2019.

Rappelons que début décembre, on apprenait que le conseil d'administration du groupe aurait mandaté le cabinet Spencer Stuart, un chasseur de têtes, pour remplacer Tom Enders.

Tom Enders, qui souhaite une "sortie par".

Depuis plusieurs mois, l'avionneur européen est visé par plusieurs enquêtes pour des soupçons de corruption.

Tom Enders a réagi à cet article du Figaro via son porte-parole: "La décision concernant mon futur en tant que président exécutif d'Airbus n'est pas prise par la presse française ni par le gouvernement français ou tout autre gouvernement". Plusieurs enquêtes sont ouvertes en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Autriche. Mi-octobre 2017, le conseil d'administration d'Airbus avait pourtant renouvelé sa confiance à Tom Enders, qui pourrait être mis en examen dans le cadre des enquêtes.

Recommande: