Les épidémies de grippe et de gastro gagnent du terrain

21 Décembre, 2017, 21:21 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Illustration

L'année 2017 ne déroge pas à la règle. L'activité du virus est toujours en forte augmentation, annonçant certainement une hausse du nombre de cas dans les semaines à venir. Au total, 8 régions métropolitaines sont en situation d'épidémie grippale, et 4 autres en phase pré-épidémique.

Désormais, on compte huit régions qui ont atteint le seuil épidémique et parmi elles, on retrouve les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine.

À l'heure actuelle, encore quatre régions dont le Centre-Val de Loire restent au stade de la pré-épidémie. Seule la Corse est épargnée.

La plupart des cas analysés (81%) concernent des virus de type A. Dans le détail, 64% correspondent à A (H1N1) pdm09 et 15% à A (H3N2).

"La vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications", rappellent les autorités sanitaires, en sachant cependant qu'"un délai de quinze jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé".

Parmi les autres virus qui risquent de nous gâcher Noël, la gastro-entérite aiguë gagne également du terrain. Depuis ce mercredi, les Hauts-de-France, l'Occitanie et l'Auvergne-Rhône-Alpes sont aussi impliqués. "Il faut penser à se désinfecter les mains régulièrement avec les flacons de désinfection placés à divers endroits ou jeter ses mouchoirs pour éviter qu'ils ne traînent sur les bureaux" recommande Séverine Duvauchelle, médecin du travail de Solvay.

Enfin, concernant la bronchiolite, maladie infantile qui a occasionné plus de 4000 passages aux urgences du 11 au 17 décembre, toutes les régions en métropole sont en phase épidémique, hormis l'Île-de-France qui a passé ce pic et la Corse qui est épargnée.

Recommande: