Les sodas light favoriseraient aussi l'obésité

30 Décembre, 2017, 14:09 | Auteur: Djeferson Maurice
  • Obésité-Soda

C'est ce que suggère une étude publiée cette semaine dans la revue américaine Obesity Facts.

Les boissons light seraient-elles plus nocives que les boissons sucrées? Une étude hexagonale montre même que ces produits favoriseraient le diabète de type 2. Censées être allégées en sucres, les édulcorants tels que l'aspartame ou la sucralose n'aideraient pas à la perte de poids.

Une grande partie des sucres sont "cachés" dans des aliments comme les sodas (illustration).

L'équipe internationale a été dirigée par le Dr Nathalie Farpour-Lambert, pédiatre aux Hôpitaux universitaires de Genève (Suisse). Ces études (où 245 000 adultes et enfants du monde entier ont été testés) démontrent une corrélation entre l'augmentation de la corpulence ou de la masse grasse et la hausse de consommation de boissons édulcorées.

Pour expliquer ces résultats, les scientifiques pensent que les édulcorants accroissent la sensation de faim en agissant sur le tube digestif.

Il est scientifiquement prouvé que ce ne sont pas les graisses qui font grossir mais le sucre. Dans leurs nombreuses campagnes publicitaires, ils vantent les effets bénéfiques supposés de ces boissons allégées pour la santé. Ce qui incite la personne à consommer plus de sucre et favorise la surcharge pondérale. D'ailleurs, de nombreux pays les ont déjà adoptées.

Les chercheurs tirent la sonnette d'alarme sur la situation puisque les Nations Unies estiment que 42 millions d'enfants sont en surpoids, soit 10 millions de plus qu'il y a dix ans. En conséquence, la consommation de sel a diminué de 15%, ce qui diminué en conséquence la prévalence à l'hypertension artérielle de la population anglaise, ainsi que de la baisse de mortalité par AVC et infarctus. La seule solution est donc de limiter la consommation de ces boissons par une augmentation du prix ou à l'instauration d'une taxe soda.

Mais l'impact des boissons sucrées sur le surpoids et l'obésité n'avait jamais encore été réellement mesuré. L'obésité et le surpoids constituent un problème de santé publique.

Recommande: