L'OMS reconnaît l'addiction aux écrans comme une maladie — Jeux vidéo

05 Janvier, 2018, 19:04 | Auteur: Djeferson Maurice
  • L’OMS reconnaît l’addiction aux jeux vidéos comme une maladie: voilà comment faire la différence entre la passion et la pathologiePlus

L'Organisation mondiale de la santé a décidé de reconnaître ce trouble comme une maladie. Selon l'OMS, ces jeux vidéo seraient susceptibles d'entraîner une addiction ayant de graves répercussions sur la vie sociale et familiale de l'individu.

Le fait que l'OMS reconnaisse l'addiction aux jeux vidéos permettra aux joueurs addictifs de recevoir des soins.

Elle y figurera dans la catégorie des "troubles liés aux comportements addictifs avec plusieurs caractéristiques de la dépendance ".

L'addiction aux jeux vidéos peut conduire à un état dépressif, à des difficultés scolaires chez les jeunes, à une inversion du rythme jour/nuit.

Tout d'abord, il est bon de noter que cette addiction, caractérisée par un comportement de jeu persistant ou récurrent, ne concerne pas que les jeux en ligne mais également les jeux qui se jouent seul.

Que ce comportement soit continu ou plus épisodique, l'OMS préconise de dresser un diagnostic après 12 mois d'observation avant de qualifier le trouble du comportement, et donc de proposer un traitement.

Et si vous doutez de cette idée, les conséquences concrètes de cette addiction sont assez disuassives.

Quels sont les symptômes du trouble du jeu vidéo?

Interrogé par le magazine Science & Avenir, le Dr Bruno Rocher, psychiatre addictologue au CHU de Nantes, explique que "le jeu peut aussi devenir un comportement addictif par l'intermédiaire du "game play", les mécanismes de gratifications et récompenses, la captation de l'attention, l'immersion du joueur, qui lui permet d'oublier son quotidien".

Qu'en pensez-vous? Le débat est ouvert sur MinuteNews!

Recommande: