"L'homosexualité est une abomination" : la condamnation de Boutin annulée en cassation

09 Janvier, 2018, 21:07 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • L'homosexualité une abomination la condamnation de Christine Boutin annulée en cassation

La Cour de cassation a annulé ce mardi 9 janvier la condamnation pour incitation à la haine de l'ancienne présidente du Parti chrétien démocrate (PCD), Christine Boutin, qui avait déclaré que "l'homosexualité est une abomination " dans une interview à la revue Charles, en avril 2014, rapporte Libération.

"Je suis très déçu de cette décision car elle affirme qu'on peut libérer une parole homophobe très présente en France ", s'est lamenté Me Etienne Deshoulières, avocat de LGBT Mousse. "Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné".

Dans un jugement en appel ayant eu lieu en novembre 2016 sur cette même affaire, Christine Boutin avait également été condamnée à verser 2 000 euros de dommages et intérêts aux associations Mousse, Le Refuge et Inter-LGBT (Lesbienne, gay, bi et trans) qui s'étaient constitué parties civiles.

Critiquant un "arrêt alambiqué", l'association rappelle que la cour d'appel de Paris s'était fondée sur des motifs sévères à l'encontre de l'ancienne députée des Yvelines pour motiver sa condamnation: "Le vocabulaire du Lévitique utilisé par Christine Boutin condamne à mort les homosexuels en raison de leur comportement sexuel", estimait alors la justice en rappelant "qu'utiliser ce vocabulaire renvoie nécessairement à une".

Militante de la droite conservatrice et catholique. La cour de cassation n'a pas ordonné un nouveau renvoi vers une autre cour d'appel, mettant donc fin au feuilleton judiciaire.

Christine Boutin réagit sur Twitter.

Recommande: