Ivre, le fils de Benjamin Netanyahu dérape

10 Janvier, 2018, 00:20 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son fils aîné Yaïr le 18 mars 2015 au mur des Lamentations à Jérusalem. Thomas Cœx  AFP

Netanyahu, père d'un fils de 26 ans réputé pour son comportement grossier, fait déjà le sujet d'une vague de colère pour ses relations suspectes avec des hommes d'affaires fortunés.

Ils se chamaillent sur les dépenses consenties au cours de cette équipée et, comme un présage, s'inquiètent en plaisantant de l'effet que produirait leur discussion si elle était rendue publique. A la sortie d'un club de strip-tease, le jeune fêtard a lancé à son ami que son père Benjamin Netanyahou avait permis au sien, milliardaire dans le secteur gazier, de décrocher un contrat de 20 milliards de dollars. Le père de Nir Maïmon est un actionnaire de premier plan d'Isramco, l'une des compagnies exploitant ces réserves. A l'époque, les travaux étaient ralentis par les résistances à l'établissement d'un monopole qui profiterait aux compagnies aux dépens des consommateurs.

Les adversaires du Premier ministre se sont emparés de l'enregistrement, dont l'authenticité n'est contestée par personne, pour attaquer à nouveau les avantages consentis à Yaïr Netanyahu -comme une garde rapprochée jusque dans ses virées en boîtes de nuit- et pour jeter la suspicion sur un accord gazier très controversé. Le parti de gauche Meretz a réclamé des investigations.

Le nom de son avocat personnel et d'un ancien chef de bureau apparaissent dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins de guerre allemands. Mais la vidéo ne va probablement pas aider le jeune homme à faire oublier l'autre polémique l'entourant, celle sur le coût de sa protection -un garde du corps officiel l'accompagnait lors de cette soirée arrosée, de club de strip-tease en club de strip-tease- et de sa vie au sein de la résidence présidentielle alors qu'il n'y occupe aucune fonction.

L'accord finalement entériné en 2016 après des mois de bataille politique et légale est censé rapporter des milliards de shekels à l'Etat et ne désavantage qu'un seul des acteurs de l'exploitation gazière: Kobi Maïmon, a indiqué M. Netanyahu à la presse.

Yaïr Netanyahou, sans nier la véracité de la vidéo, a assuré qu'il n'avait pas "la moindre idée" des termes de l'accord en question, que sa phrase n'était qu'"une plaisanterie de mauvais goût".

Yaïr Netanyahou jette alors à son ami: "Mon père a conclu un superbe contrat pour ton père, mec, il s'est battu à la Knesset pour ça mec". Il dispose également d'une voiture avec chauffeur, accusé par la famille Netanyahou d'avoir filmé et diffusé la vidéo. Ce sont, selon lui, "des choses stupides" qui "ne reflètent pas qui je suis [ni] les valeurs dans lesquelles j'ai été élevé".

Recommande: