L'ancien ministre de l'Intérieur Philippe Marchand est mort

10 Janvier, 2018, 17:49 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Philippe Marchand invité du JT Poitou Charentes le 08 janvier 2016 pour le 20e anniversaire de la mort de François Mitterrand

"Hommage respectueux et ému à Philippe Marchand, député et président du Conseil général de la Charente-Maritime, ministre". "Le département de la Charente-Maritime est en deuil et s'incline", conclut-il sur Twitter. Puis, il a rapidement gravi les échelons en politique: conseiller général du canton de Saintes-Nord en 1976, premier adjoint au maire de Saintes en 1977, député de la Charente-Maritime en 1978, président du conseil général de la Charente-Maritime en 1982, vice-président de l'Assemblée nationale en 1985. Puis, le 29 janvier 1991, il a remplacé Pierre Joxe au ministère de l'Intérieur quand ce dernier devint ministre de la Défense dans le gouvernement Rocard. Un an plus tard quand il quitte la Place Beauvau, François Mitterrand le nomme conseiller d'État. La retraite politiqueEn 2006, il s'était mis en retraite de la vie politique après les propos de Georges Frèche sur les Harkis. l'ancien président de la région Languedoc-Roussillon avait traité les Harkis de sous-hommes. Philippe Marchand avait alors déploré l'indulgence du Parti Socialiste à son égard. Il avait révélé il y a quelques mois qu'il était atteint d'un cancer.

Il est mort à l'hôpital de Saintes.

Recommande: