Les mesures annoncées par Édouard Philippe — Sécurité routière

10 Janvier, 2018, 13:24 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Edouard Philippe. Afp

"Le coût de financement des panneaux de signalisation sera entièrement financé par l'État".

Il a également annoncé que le surplus de recettes de PV ira "intégralement" aux soins des accidentés (Philippe). La mesure entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2018. Les effets du dispositif seront évalués d'ici juillet 2020. Nous en ferons le bilan dans 2 ans. La vitesse reste la première cause des accidents mortels en France (31 %). Une réflexion en ce sens sera menée au 1er semestre 2018. "Agir sur la vitesse permet de diminuer le nombre d'accidents et la gravité de ces accidents", a assuré Édouard Philippe.

"L'insécurité routière n'est pas une fatalité", a martelé le responsable, regrettant que "sur la période des fêtes, 105 personnes ont perdu la vie sur les routes de France". Nous n'avons pas cherché à prendre des mesures populaires mais efficaces (.). L'objectif du gouvernement est ainsi de faire reculer le nombre de morts sur les routes, reparti à la hausse (3.477 tués en 2016) depuis le plus bas historique de 2013 (3.268). Le pays n'a pas connu une hausse aussi constante depuis 1972, ont rappelé les médias locaux.

"La politique de sécurité routière est l'affaire de tous". Dans le cas où un chauffeur commettra une infraction pouvant porter atteinte à la sécurité routière avec téléphone en main, celui ci pourrait voir son permis de conduire " retenu " par les forces de l'ordre.

Mardi 9 janvier, un conseil interministériel de sécurité routière (CISR) devrait acter l'une des mesures les plus polémiques de ce début d'année: l'abaissement à 80 hm/h de la limitation de vitesse des routes secondaires à double sens. Cependant, il a précisé qu'elles étaient nécessaire pour " sauver des vies ". En revanche, pour les récidivistes de l'alcool au volant, ceux-là pourraient avoir à se soumettre systématiquement à un éthylotest d'antidémarrage (EAD).

Il y aura des circonstances aggravantes qui pourront justifier cette suspension: si on vous surprend à proximité d'un passage piéton ou d'une école par exemple.

Recommande: