PSG - Emery : " Lo Celso a gagné le respect "

10 Janvier, 2018, 17:12 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Prochain article						 Article précédent					
	Pin	 Lo Celso a convaincu Paris contre Rennes. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0

L'Argentin débarqué de Rosario l'hiver dernier arrivait dans la capitale française avec une réputation à faire, et force est de constater qu'un an plus tard le jeune joueur de 21 ans a su se faire une place dans le turn over du Paris Saint-Germain. Un sentiment ressenti chez l'entraîneur Unai Émery ce mardi en conférence de presse rappelant au passage qu'il n'est pas le seul décideur.

" C'est un excellent exemple". Voilà comment le technicien basque a conclu son long monologue, bourré de compliments pour son jeune joueur. Au début, il n'était pas dans le groupe puis il y est entré mais ne jouait pas. (...) Il a gagné le droit d'être ici.

Alors que de nombreux observateurs clament l'urgente nécessité de recruter un 6 (encore plus depuis la nouvelle blessure de Thiago Motta à Rennes dimanche), Unai Emery a, semble-t-il, trouvé sa perle rare avec Giovani Lo Celso. Déjà, le respect de ses coéquipiers, ensuite mon respect à moi.

"C'est un joueur toujours très concentré ", a encore dit Emery. "Il joue pour s'améliorer et pour répondre aux attentes de l'équipe". Et Lo Celso n'est pas le dernier à coller au discours d'un coach qui le fait de plus en plus jouer. Il a encore fait un grand match dimanche. Nous lui avons ouvert la porte de l'équipe, mais c'est mérité, ça vient de lui. "On avait pensé à un prêt, mais il nous a convaincu de la garder et de le faire jouer par son implication", estime Emery, qui voit en Lo Celso "une solution en sentinelle ". Mais dans l'animation, il peut amener cet équilibre entre la défense et l'attaque, mais il peut également entrer dans la surface pour avoir l'opportunité de faire une passe décisive ou même de marquer. Associé à un Marco Verratti revenu à son meilleur niveau et à Adrien Rabiot, Lo Celso devrait donc avoir encore du temps de jeu pour continuer de progresser. "Son axe de progression en tant que sentinelle, de numéro 8 ou de numéro 10, c'est une meilleure communication avec les deux autres milieux, pour une meilleure complémentarité". C'est un exemple pour tous avec sa façon de travailler. Sans jamais se plaindre ou demander du temps de jeu supplémentaire, l'Argentin a fait son trou dans l'effectif parisien et sa crédibilité dans le groupe est désormais totale. D'autant plus que Lo Celso fait des prestations très complètes avec le PSG.

Recommande: