Renault-Nissan lance enfin son fonds d'investissement

10 Janvier, 2018, 16:35 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Renault-Nissan-Mitsubishi confirme près d'un milliard d'euros d'investissement pour l'open innovation

Ce fonds reflète l'esprit collaboratif et entrepreneurial qui est au cœur de l'Alliance " souligne Carlos Ghosn, P-dg de Renault-Nissan-Mitsubishi.

Le fonds va investir dès cette année 200 millions de dollars, en commençant par une compagnie américaine, Ionic Materials, qui développe des matériaux pour batteries à l'état solide, considérées comme l'avenir de la voiture électrique dont elles augmenteraient significativement la performance. Ils seront gérés par un fonds de capital-risque baptisé Alliance Ventures qui prévoit de mettre un milliard de dollars sur cinq ans pour ces nouvelles facettes de l'automobile qui sont souvent, au départ, lancées par des tiers, et donc pas nécessairement par les constructeurs.

La première opération est un investissement stratégique dans Ionic Materials, entreprise américaine développant des matériaux pour batteries sans cobalt.

L'objectif pour Carlos Ghosn est d'attirer les startups " les plus prometteuses", qui pourraient renforcer ou accélerer la stratégie d'innovation de l'alliance Renault Nissan Mitsubishi.

" Les petits entrepreneurs innovants ont parfois du mal à travailler avec des grandes entreprises". Dans le nouveau plan stratégique du Losange présenté à l'automne, le patron du groupe avait promis des robotaxis, en marque propre ou en marque blanche, d'ici deux ou trois ans.

Alliance Ventures sera dirigé par François Dossa. Les domaines prioritaires sont liés au véhicule électrique, aux systèmes de conduite autonome, aux services connectés et à l'intelligence artificielle. La somme sera abondée à 40 % par Renault, à 40 % par Nissan et à 20 % par Mitsubishi. Des experts en capital-risque seront recrutés pour développer la plateforme sur les sites stratégiques: la Silicon Valley, Paris, Yokohama et Beijing - près des centres de technologie et de recherche des membres de l'Alliance, et des zones à fort potentiel d'innovation.

De fait, Renault-Nissan est loin d'être le premier acteur de l'automobile à se jeter dans l'arène des start-up. Dans le cadre de son plan stratégique, Renault-Nissan-Mitsubishi proposera 12 modèles 100% électriques, avec des plateformes et des composants partagés, et développera 40 nouveaux véhicules dotés de technologies de conduite autonome ainsi que des services de mobilité à la demande par véhicules robotisés.

Recommande: