Un chrono et une arrivée au sommet — Paris-Nice

10 Janvier, 2018, 05:32 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Un tracé pour ménager le suspense

Partie des Yvelines pour la neuvième fois de suite, la course offrira une première étape avec final en bosse, parfaite pour les baroudeurs, avant de laisser la place aux sprinteurs et aux rouleurs avec un contre-la-montre essentiel pour le général de 18,4 km le mercredi à Saint-Etienne.

A noter également au menu huit étapes dont deux cruciales pour les grimpeurs, les deux dernières: l'étape de la Colmiane et celle de Nice, qui décidera très certainement du vainqueur final.

Un tracé pour ménager le suspense

Au lendemain du chrono de Saint-Etienne, l'épreuve organisée par ASO rejoindra la Haute-Provence, à Sisteron, avant les trois dernières journées dans l'arrière-pays azuréen, entre Vence, La Colmiane et Nice. Comme l'année passée au col de la Couillole, l'avant-dernière étape promet d'être décisive avec une montée de quelque 16 kilomètres pour rejoindre les hauteurs de la station de La Colmiane, près de Valdeblore, dans les Alpes-Maritimes. Deux étapes qui devraient largement dessiner le classement final. L'incertitude reste de mise quant à la participation de Ben Gastauer (Ag2r). L'occasion d'une dernière différence pour une course qui s'était jouée pour deux secondes entre Sergio Henao et son dauphin Alberto Contador l'an passé.

Recommande: