La Suisse interdit de plonger les homards dans l'eau bouillante

11 Janvier, 2018, 15:20 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • En Suisse les homards ne pourront plus être plongés dans l’eau bouillante

Les conditions de vies du homard suisse ne s'amélioreront pas seulement au niveau de leur passage de vie à trépas: toujours dans le cadre de la récente ordonnance, les animaux marins ne pourront plus être transportés sur un lit de glace ou dans de l'eau glacé, et devront "être maintenus dans leur environnement naturel ". La pratique, communément répandue dans les restaurants qui mettent les crustacés au menu, sera totalement prohibée à partir du 1er mars 2018.

Mais ce n'est pas tout: la Suisse a pris de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer davantage les trafics de chiens. S'il est désormais interdit d'utiliser des dispositifs destinés à empêcher les chiens d'aboyer, il est également prohibé de plonger les homards (vivants) dans de l'eau bouillante. Ceux qui se trouvent dans un état de "contrainte de gravité moyenne ou sévère " ne seront plus autorisés à participer à ces expositions.

En concours ou dans les manifestations animales, les organisateurs devront s'assurer qu'une ou plusieurs personnes sont chargées du soin des animaux.

Les animaux de compagnie ne sont pas les seuls à être concernés par ces ordonnances: les homards le sont aussi. En outre, des mesures supplémentaires pour combattre la traite des chiens importés en Suisse illégalement: maintenant dans les annonces de vente vous devrez spécifier votre adresse, ainsi que des informations sur l'origine de l'animal. Il faudra désormais les étourdir avant de les mettre à mort, car la pratique consistant à les plonger vivants dans de l'eau bouillante ne sera plus autorisée. Soucieuse du bien-être des animaux, la Confédération helvétique s'illustre ici en tant que pays moderne, capable de reconnaître des droits à des êtres vivants et sensibles.

Recommande: