Attentats de Charlie Hebdo : Hollande "oublié" des commémorations

12 Janvier, 2018, 14:51 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Cérémonies de Charlie: Hollande et Cazeneuve ont été zappés

Trois ans après les attentats de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher, Emmanuel Macron a présidé dimanche 7 janvier les cérémonies officielles de commémorations en présence de plusieurs personnalités politiques, comme la maire de Paris Anne Hidalgo. Et pour cause, ils n'étaient pas invités. Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur au moment des attentats, n'a pas vraiment apprécié. "On m'aurait invité, j'y serai allé". Des retrouvailles dans un contexte particulier alors que l'ancien chef de l'Etat reprochait au même moment à son successeur de ne pas bien le considérer en multipliant les attaques contre son bilan et sa manière de présider. Ajoutant: "On ne m'invite pas, je n'y vais pas". C'est comme ça, a-t-il réagi dans Le Parisien. "(.) Je ne fais pas de commentaires car cela n'en mérite pas", s'est borné à commenter Bernard Cazeneuve.

Les commémorations en hommage aux victimes des attentats étaient organisées par la Mairie de Paris, d'après la note d'information envoyée aux rédactions deux jours avant les cérémonies.

Au moment où Emmanuel Macron déposait une gerbe devant les locaux de la Charlie Hebdo, François Hollande postait lui un message sur les réseaux sociaux. Contactés par Le Parisien, ni la Mairie de Paris et ni le palais présidentiel n'assument la responsabilité de ces oublis. A l'inverse de Manuel Valls, le premier ministre de l'époque, qui s'y est rendu sans avoir été sollicité. Et pas uniquement parce qu'il a rejoint la majorité macroniste à l'Assemblée nationale comme député apparenté mais parce qu'il "s'est invité lui-même", affirme Le Parisien.

Recommande: