Reportages suspendus sur France 3 : Wauquiez dément des pressions

12 Janvier, 2018, 12:06 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • La station de Saint Pierre de Chartreuse

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a-t-elle cédé face à la pression de Laurent Wauquiez?

C'est le sujet diffusé le 9 janvier dernier, et consacré aux finances de la région, qui aurait entrainé cette réaction de la direction de la chaine.

"Laurent Wauquiez n'est pas intervenu", a-t-il ajouté, mais "le sujet avait simplement échappé à la sagacité de la rédaction en chef".

L'entourage de Wauquiez dément toute intervention. Des accusations qui ont été démenties par ses proches au sein des Républicains. "Un seul épisode sera retiré", a dit à Reuters André Faucon, directeur régional de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Le cabinet de Laurent Wauquiez dit par ailleurs avoir demandé un droit de réponse, qui sera diffusé samedi sous la forme d'une interview de trois minutes. Ils sont consacrés à la sécurité dans les lycées et à la communication du président de région Laurent Wauquiez. Le reportage évoquant la politique de préférence régionale mise en oeuvre par le dirigeant des Républicains (LR), qui aurait dû passer mercredi, restera en revanche dans les cartons. "C'est une décision que l'on ne comprend pas".

"Cette série était prévue depuis très longtemps, elle n'a pas été faite en catimini", souligne Myriam Figureau, déléguée du Syndicat national des journalistes, en dénonçant "un choix éditorial fait à la demande d'un responsable politique". "Le sentiment général, c'est l'atterrement", renchérit Daniel Pajonk, délégué du SNJ-CGT. "On ne s'empêche pas de faire de l'investigation mais, dans la forme et sur le fond, on essaie d'être équilibré et plutôt mesuré. On n'était pas dans les clous sur le plan du traitement politique et par rapport à notre tonalité de service public". La direction de France 3, quant à elle, justifie sa décision par le caractère "déséquilibré" des sujets, qui a suscité "beaucoup de réactions".

La région, elle, affirme avoir été contactée par France 3 mercredi et avoir alors réclamé un droit de réponse sur le sujet de mardi, "unilatéralement à charge", mais n'être "absolument pour rien" dans la décision de suspendre la diffusion.

L'émission est enregistrée jeudi 11 janvier à 11h30 au Campus Région du Numérique dans le quartier Confluence à Lyon. Mais la direction assure qu'il n'y a aucun lien entre la participation de Laurent Wauquiez à l'émission et l'arrêt des reportages.

Recommande: