Rugby : Bernard Laporte éclaboussé par un nouveau scandale ?

12 Janvier, 2018, 03:12 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Le président Bernard Laporte fragilisé par de nouvelles révélations

Déjà soupçonné de conflit d'intérêts dans l'accord avec Altrad, le président de la Fédération Française de Rugby, prêterait illégalement sa voiture de fonction à Julien Ory, jeune espoir du Rugby Club Toulonnais (RCT), d'après le quotidien L'Equipe.

Afin d'optimiser la proximité et la formation dans les clubs, Bernard Laporte s'est engagé à tripler le nombre de conseillers techniques d'ici à 2020. C'est en tout cas ce qu'affirme L'Equipe dans son édition de jeudi. Encore moins international, salarié, bénévole ou prestataire, autant d'utilisateurs "amenés à utiliser ces véhicules dans le cadre des activités de la FFR et événements organisés par la FFR" et qui, seuls, peuvent en revendiquer l'usage, selon les termes de ce genre de contrats.

Julien Ory n'a donc aucun lien avec la FFR et n'est donc pas habilité à conduire les voitures de la flotte. Il s'avère que ce dernier est également l'associé de Bernard Laporte puisque les deux hommes ont lancé, en octobre 2015, une société de restauration rapide nommée Juber. Laporte en est le président et Ory le directeur général. Cette BMW Série 5, immatriculée DZ-665-MZ, porte sur ses ailes un signe distinctif: un sticker qui dit "BMW Partenaire officiel Fédération française de rugby " ainsi qu'un logo de la FFR. Plus sérieusement, au regard du contrat passé entre la FFR et BMW, qui stipule que "le bénéficiaire s'interdit de mettre les véhicules prêtés à disposition de tout tiers autre que les personnes désignées dans le contrat de partenariat", la jouissance de ce véhicule fédéral par un associé dans le privé pourrait constituer l'infraction pénale d'abus de confiance commise au préjudice de la Fédération, et en violation du contrat passé avec BMW.

Contacté par le journaliste de L'Equipe, Julien Ory nie tout en bloc: "Je n'ai pas ça comme voiture, j'ai une (Mercedes) Classe A, se défend-il". Je ne comprends pas. "Ils (les témoins, ndlr) doivent se tromper de personne", a-t-il assuré. Pourtant, on voit des photos de lui dans une BMW sur Instagram et Twitter. Le joueur était en effet sous convention de tutorat avec La Seyne.

Recommande: