Transport : un potentiel de 1 224 recrutements en Occitanie

12 Janvier, 2018, 15:00 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • En Normandie près de 1 000 emplois sont à pourvoir dans le secteur du transport

Dans le cadre d'une démarche intitulée "TREMPLIN " (TRansport EMPLoi Innovation) et destinée à améliorer le processus de recrutement dans cette cette branche, entreprises et organisations professionnelles (FNTR, Union TLF, FNTV, CSD et Unostra) viennent d'enclencher une nouvelle campagne de recrutement. En collaboration avec les pouvoirs publics, elles portent l'initiative TREMPLIN, déclinée en Occitanie où 1 224 postes sont à pourvoir.

Conducteurs routiers, 1 060 besoins exprimés dont: 893 conducteurs en transport routier de marchandises, 140 conducteurs en transport routier de voyageurs et 27 conducteurs déménageurs (16 postes de déménageurs sont également à pourvoir).

168 ouvriers et exploitants logistiques, dont 116 agents de quai, 32 manutentionnaires, 12 caristes, 4 préparateurs de commandes, 4 exploitants. Et ce sont les secteurs de Caen et de Rouen qui concentrent l'essentiel de ces demandes, avec respectivement 246 et 274 besoins exprimés.

Département des Pyrénées-Orientales: Le territoire de Perpignan affiche 66 postes et 16 à Ceret. En Hauts-de-France, il s'agit de trouver 1 782 candidats directement employables ou à former.

Une communication auprès des 4,7 millions de demandeurs d'emplois (via Pôle Emploi), une communication terrain auprès des agences de Pôles emploi, missions locales, Cap Emploi, un fléchage systématique vers le secteur, des sortants de formations Transport-Logistique en recherche d'emploi, une sensibilisation des publics les plus larges rencontrés sur les salons d'information, métiers, forums et une campagne de sourcing digital (réseaux sociaux et sites Internet).

Les entreprises du secteur des transports et de la logistique ont besoin d'embaucher et tiennent à le faire savoir.

Lancée mi-novembre cette deuxième phase axée sur la constitution d'un vivier de candidats commence à porter ses fruits et a, jusqu'à présent, permis de collecter 565 candidatures en Nouvelle-Aquitaine.

Recommande: