Ce nonagénaire tue sa voisine à coups de canne — Deux-Sèvres

13 Janvier, 2018, 03:44 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Deux-Sèvres: mise en place d'une cellule psychologique dans l'EHPAD où une pensionnaire a été tuée à coups de canne par un autre résident

D'après France Bleu, une femme âgée de 85 ans est morte après avoir été violemment frappée à coups de canne par son voisin de chambre. Dans sa crise de démence, il a également blessé une autre pensionnaire âgée de 86 ans.

Le drame s'est produit le 2 janvier 2018, dans un Ehpad de Celles-sur-Belle, dans les Deux-Sèvres. Il semblerait que le résident ait été pris "d'un coup de folie" lorsqu'il s'est attaqué aux deux femmes avec sa canne, rapporte La Nouvelle République. Grâce à l'intervention rapide d'une aide-soignante et d'un agent, le nonagénaire a été maîtrisé. Selon la direction de la maison de retraite Les Chanterelles, il n'était pas connu pour être violent.

Le directeur de l'établissement a précisé que l'accident n'était pas lié à un manque d'effectifs puisque cinq personnes étaient présentes cette nuit-là: une aide-soignante, deux agents sociaux, une infirmière d'astreinte et un directeur d'astreinte. L'auteur présumé des coups a été transporté aux urgences pour des examens psychiatriques.

Le parquet de Niort s'est dessaisi au profit de celui de Poitiers qui a ouvert une information judiciaire pour "homicide volontaire et tentative d'homicide volontaire sur personnes vulnérables".

Recommande: