Formule E - Bird s'impose Marrakech

13 Janvier, 2018, 21:48 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Renault de retour en piste

Trêve de bavardages, retrouvez ci-dessous les horaires complets de la prochaine course de Formule E!

Bien calé derrière Sebastien Buemi, Felix Rosenqvist semble bien plus rapide que la Renault e.dams mais attend patiemment son heure à moins d'une seconde du Suisse. C'est Daniel Abt qui brisera le premier ce calme relatif en percutant la DS Virgin d'Alex Lynn au premier virage du tour suivant. Du côté de Techeetah, Jean-Eric Vergne, parti 13ème, réalise de bons premiers tours pour s'emparer de la 9ème place tandis que son équipier André Lotterer évolue aux alentours de la 13ème position.

Au 3ème tour, Lopez se fait dépasser par le Champion en titre Di Grassi ainsi que par Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing) et Abt. Avec un 1'20 " 314 pour Di Grassi et un 1'20 " 417 pour López, les deux hommes ont composté leur ticket pour la Super Pole malgré des circonstances défavorables. Rappelons que l'auteur du meilleur tour marque 1 point s'il est membre du top 10.

Au 7ème tour, Lucas Di Grassi est victime d'un problème mécanique est laisse passer tout le monde pour faire un reset et essayer de repartir. Sam Bird se classe au troisième rang. Alors que Daniel Abt est jugé responsable sur l'incident avec Lynn. L'allemand écopera d'un drive through quelques tours plus tard.

Felix Rosenqvist a remporté le E-Prix de Marrakech.

À deux boucles du drapeau à damier, Edoardo Mortara et Nick Heidfeld s'accrochent, permettant à Nicolas Prost d'accéder à la 10ème place. Le Belge navigue à la 19ème place largué par le reste du peloton avec certainement des problèmes en début de course.

Devant le manque de succès des pilotes du Groupe 4 (notamment Piquet, Abt, Evans et Turvey, qui trustent le fond du top 10), ce qui est relativement inhabituel, la Super Pole allait opposer Rosenqvist, Di Grassi, López, Buemi et Bird.

Lotterer n'a pu repartir et provoque donc le premier Full Course Yellow.

Depuis la création du championnat tout électrique, la durée de vie insuffisante des batteries contraint les concurrents à rentrer au stand à mi-course, et chaque pilote change donc de monoplace à ce moment-là.

Les grands perdants de cette salve d'arrêt sont Félix Rosenqvist qui a perdu énormément de temps sur Buemi et vu revenir Bird dans ses échappements ainsi que José-Maria Lopez qui a perdu une place sur Jean-Eric Vergne.

Recommande: