Giroud ferme la porte à la Turquie — Mercato

13 Janvier, 2018, 00:22 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Olivier Giroud

Depuis que le sélectionneur adjoint des Bleus Guy Stéphan a publiquement averti que son temps de jeu à Arsenal depuis le début de la saison laissait planer un risque sur sa présence à la prochaine Coupe du monde, l'hypothèse d'un transfert cet hiver ne désenfle pas.

Giroud veut se battre à Arsenal. Mais les "Gunners" étant largués en Premier League et éliminés de la Cup, peut-être que l'OM aurait une chance de parvenir enfin à ses fins s'il contactait l'ancien Montpelliérain cet hiver? Mais pas n'importe où. Ainsi que la Turquie, où Fenerbahçe penserait à lui pour succéder à Robin van Persie, selon le journal Fanatik.

Quant à la piste turque récemment évoquée, notamment du côté de Besiktas, l'agent de Giroud l'a balayée: "Cela ne l'intéresse pas". La Chine non plus. Partir pour partir n'a aucune utilité. "(...) Il aura du temps de jeu à Arsenal, la 2e partie de saison est importante, avec des compétitions à jouer, même s'il ne fait que la Ligue Europa", a rajouté Manuello. "Partir pour gagner plus d'argent n'est pas ce qui prime dans son état d'esprit", a poursuivi le représentant du Gunner, clair sur l'avenir proche de son client. "Olivier n'est jamais résigné, témoigne son conseiller". Même si tu lui dis que c'est impossible, il va t'écouter mais te faire comprendre qu'il ne pense pas la même chose " a affirmé Michael Manuello au Figaro. A Giroud de prouver désormais qu'il a le cuir solide pour relever la tête. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Recommande: