Pas d'offre de rachat pour Alitalia — Air France-KLM

13 Janvier, 2018, 14:28 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Air France prépare un nouveau plan stratégique

Contactée par l'AFP, Air France-KLM s'est refusée à tout commentaire sur "ces rumeurs du marché". Le groupe publiera ses résultats annuels le 16 février. Et ajoute: "En conséquence, le Groupe n'a eu accès à aucune information confidentielle". Postérieurement à la clôture de cette procédure, le fonds Cerberus a également manifesté son intérêt.

Le quotidien italien Il Sole 24 Ore avait indiqué jeudi qu'EasyJet avait décidé de s'allier à Air France-KLM, associé à Delta, pour présenter une offre de reprise.

"Air France-KLM dément avoir déposé une offre pour le rachat d'Alitalia", a indiqué la compagnie aérienne dans un communiqué. Si elle affirme être la première compagnie européenne en termes de PKT, avec près de 100 millions de passagers transporté (+5,6%), Air France est toujours en retard par rapport à Lufthansa, IAG ou encore Ryanair.

D'après les médias, la compagnie allemande souhaiterait réduire les effectifs de 2.000 personnes, soit 25% du personnel de la partie "aviation" (8.400 personnes). La veille, le ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, avait évoqué sa présence aux côtés d'EasyJet parmi les trois offres de reprise pour Alitalia.

Soulignant "ne pas avoir de préférence", il a expliqué que "l'évaluation serait faite sur les chiffres".

Or le gouvernement italien souhaite boucler l'affaire avant les élections générales qui se tiendront le 4 mars prochain.

Alitalia, qui compte quelque 11.500 salariés, a accumulé les pertes ces dernières années face à la concurrence des compagnies à bas coûts.

Recommande: