PHOTOS. Une femme torse nu s'en prend au président du…

13 Janvier, 2018, 23:48 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Mirek Topolanek candidat à la présidentielle tchèque le 2 janvier 2018 à Prague

Si l'écart entre les deux adversaires est important, on s'achemine vers "un duel serré", estime ainsi l'analyste indépendant Jiri Pehe.

Le président sortant tchèque, Milos Zeman, vétéran de la gauche qui ne fait pas mystère de ses positions hostiles à l'immigration, arrive nettement en tête du premier tour de l'élection présidentielle, après le dépouillement de 50% des bulletins. "Milos Zeman aura un énorme problème". Parmi les huit autres candidats en lice, son principal rival est l'ancien chef de l'Académie des Sciences, Jiri Drahos.

M. Drahos a évoqué "une certaine fatigue" de Milos Zeman, faisant allusion aux problèmes de santé du président sortant, qui se déplace avec une canne.

Avec un langage léger, Milos Zeman, lui a ainsi répondu en invitant ses partisans à aller voter au scond tour "et prendre avec eux aussi leurs amis, amants et maîtresses".

L'ancien ambassadeur tchèque en France, Pavel Fischer, arrive troisième avec 10,19%, suivi de près par l'homme d'affaires et auteur de chansons à succès Michal Horacek, 9,14%, et le médecin Marek Hilser, 8,82%.

Recommande: