Retard à l'allumage interdit pour les Bleus — Euro

13 Janvier, 2018, 12:03 | Auteur: Lucien Wathelet
  • Kentin Mahé a inscrit trois buts en trois tentatives en seulement 15 minutes de jeu

Quelle belle soirée! Prochain rendez-vous: contre l'Autriche ce dimanche à 18h15.

Depuis le début de la préparation, le sélectionneur des Bleus Didier Dinart ne cessait de marteler l'importance de ce match contre les vice-champions du monde, pour bien débuter la compétition. Les arrêts de Bergerud et les deux minutes de suspension infligées à Dipanda n'arrangeaient pas les affaires bleues, qui se retrouvaient menés 24-27.

La suite du premier tour devrait s'avérer plus tranquille désormais pour les Bleus, qui doivent affronter l'Autriche demain (18h15) puis la Biélorussie mardi (18h15), deux adversaires plus modestes sur le papier.

Porté par un Nikola Karabatic précis au tir (4 buts, à 80%), les Bleus ont d'abord semblé en mesure de prendre le contrôle du match (7-4, 12e minute). Cela ne changeait pas grand-chose (13% d'arrêts pour Dumoulin en première mi-temps, 21% pour Gérard). A la mi-temps, malgré un jet de 7 mètres marqué "au buzzer" par Kentin Mahé, l'équipe de France a ainsi viré à -2 (15-17).

La seconde période s'est poursuivie sur les mêmes bases, mais grâce à quelques beaux gestes de Luc Abalo et des arrêts cruciaux de Vincent Gérard, les Bleus sont parvenus à revenir au score (27-27). Il provoquait la sortie de l'excellent Tonnesen, et Guigou en profitait pour marquer le but du 32-31 dans la foulée.

"L'équipe de France a un devoir de résultat et ce soir les joueurs ont fait le nécessaire et il faut les féliciter, a poursuivi l'entraîneur des Tricolores. C'est un pas franchi pour accéder dans les meilleures conditions au deuxième groupe".

Recommande: