Les opérateurs débloquent 3 milliards d'euros — Zones blanches

14 Janvier, 2018, 17:39 | Auteur: Nathanaël Gerin
  • Les 4 opérateurs mobiles s'engagent à investir 3 milliards pour éliminer les

Ces investissements pour renforcer les infrastructures de téléphonie - antennes, pylônes ou autres - sont destinés à atteindre les objectifs fixés par le président de la République lors de la conférence nationale des territoires mi-juillet, à savoir "un bon débit pour tous d'ici à 2020, du très haut débit d'ici à 2022 et l'accélération d'une téléphonie mobile de qualité", explique Julien Denormandie.

Ce qu'il qualifie d'"accord historique " a été signé vendredi matin entre les opérateurs et le gouvernement, sur une proposition de l'Arcep. Ils s'engagent à investir 3 milliards d'euros pour déployer d'ici 5 ans de nouvelles installations. L'État vient de conclure un accord avec les 4 opérateurs téléphoniques. "Je veux en finir avec le: 'Je ne capte pas, je te rappelle'".

L'accord de 3 milliards d'euros va au-delà des zones blanches en réalité, il prévoit également un "déploiement massif de la 4G " selon les dires du ministre. Par ailleurs, l'accord inclut des obligations de bonne couverture à l'intérieur de certains bâtiments.

Les opérateurs s'engagent aussi à couvrir les principaux axes de transport, dont les axes ferroviaires, lignes de TER comprises.

"L'État et les collectivités locales ne débourseront rien", assure Julien Denormandie. En tout cas, les opérateurs vont y engager les moyens.

Merci de nous avoir signalé l'erreur, nous allons corriger cela rapidement.

Recommande: