Un utilisateur de Twitter menace de se défenestrer, la police intervient à temps

14 Janvier, 2018, 21:52 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Twitter  Police Nationale

Ce matin, il a dans un premier temps posté une longue lettre adressée à Emmanuel Macron pour dénoncer la violence dans le pays et en particulier le sort réservé au migrant. Ce dernier avait annoncé son projet dans un tweet avant de mettre en ligne une photo le montrant un pied sur le rebord d'une fenêtre ouverte sur le vide.

Chez les internautes, si certains ont ironisé imaginant une blague, d'autres ont transmis les messages aux services d'urgence. Nouvel émoi sur le réseau social, le compte officiel de la police nationale faisant suivre les tweets aux inspecteurs et vers la plateforme Pharos (utilisée pour signaler un contenu suspect vu en ligne).

Le jeune homme avait commencé par publier ce qui s'apparentait à une lettre d'adieu, dans laquelle il expliquait avoir "décidé de mettre fin à [ses] jours".

"Nous sommes intervenus vers 10 heures après que des voisins l'ont aperçu au balcon".

L'image était accompagnée de la phrase "vous avez fait retarder le moment maintenant faut y aller merci de votre compréhension". "Le jeune homme va bien". En avril 2017, un Niçois qui avait "décidé d'en finir" et qui avait pris "assez de cachets pour s'endormir pour toujours" avait également été sauvé par la mobilisation sur Twitter.

Recommande: