Démission surprise du Premier ministre Hailemariam — Éthiopie

15 Février, 2018, 20:31 | Auteur: Phil Beauvilliers
  • Côte d'Ivoire-Inter / Le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn a présenté sa démission

REUTERS Le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a présenté sa démission, a annoncé jeudi 15 février la radio d'Etat Fana sur son compte Twitter, alors que des fractures sont apparues dernièrement au sein de la coalition au pouvoir, sur fond de manifestations antigouvernementales.

Desalegn a ajouté que sa démission serait approuvée après son acceptation par le parti au pouvoir lors de la réunion qui aura lieu dans les prochains jours.

En poste depuis 2012, Hailemariam avait été adoubé dès 2010 comme le successeur de Meles Zenawi, l'ancien rebelle qui a régné jusqu'à sa mort sur l'Ethiopie après avoir renversé en 1991 Mengistu Hailé Mariam. En 2015 et 2016, l'Ethiopie a été le théâtre des plus importantes manifestations anti-gouvernementales.

Le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, en octobre 2013, à Addis-Abeba.

Durant ces derniers mois, deux grandes régions d'Ethiopie ont connu des vagues de manifestations qui ont coûté la vie à une dizaine de personnes.

Le président et le vice-président du Congrès fédéraliste oromo (OFC), Merera Gudina et Bekele Gerba, ont de la sorte été libérés.

Le chef du gouvernement démissionnaire a déclaré qu'il assurerait l'intérim du Premier ministre jusqu'à ce que le parlement et la coalition au pouvoir acceptent sa démission et lui trouvent un remplaçant.

"M. Hailemariam a demandé à ses concitoyens, à savoir le peuple d'Ethiopie et plus particulièrement sa jeunesse, de jouer leur rôle et de prendre leurs responsabilités pour obtenir la paix et le développement de cette nation", a indiqué Fana.

Recommande: