"Johnny aimerait vraiment qu'on ferme notre gueule" — Michel Drucker

15 Février, 2018, 20:37 | Auteur: Gerard Affre
  • Morandini Live: la guerre chez les Hallyday et la polémique Mennel qui continue

Il n'aimerait pas que ceux qu'il a appréciés se mêlent de ça", a-t-il déclaré pour apaiser les tensions au sein du clan Hallyday avant de lancer: " Je crois que Johnny aurait aimé qu'on ferme notre gueule, voilà. "Face à Jean-Marc Morandini qui lui demandait s'il imaginait " Johnny décider en toute conscience de déshériter ses enfants ", Michel Drucker s'est montré très franc: " Écoutez, moi je ne ferai pas de commentaire pour une raison très simple, c'est que Johnny n'aimerait pas que je parle de ça. Inévitablement, celui qui a été très proche de Johnny Hallyday durant de longues années, on se souvient de ses larmes au moment d'évoquer de décès du chanteur, a été invité à s'exprimer sur l'affaire du testament.

Michel Drucker poursuit: "Je ne dirai rien parce qu'à chaque fois qu'on interroge des gens sur des gens qui sont bien connus, avant de répondre et d'accepter un hommage ou une interview, je me demande "Qu'est-ce qu'il aurait aimé lui?" Elle s'est dite déterminée à "faire respecter le travail et la mémoire de son mari".

Suite à quoi, nombreuses sont les célébrités qui ont donné leur avis sur la question, à commencer par Gérard Depardieu. Je connais Laura, je connais David. "Elle va en chier la Laeticia", a lancé l'acteur expliquant qu'il n'était pas surpris par la médiatisation de cette affaire.

Recommande: