Ubisoft dit sa "confiance renforcée" pour l'avenir

15 Février, 2018, 09:30 | Auteur: Christian Jacquard
  • Assassin’s Creed Origins: Un tour d’Egypte éducatif en virtuel

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a confirmé lundi ses prévisions pour son exercice en cours 2017/18 et l'exercice suivant, et dit sa "confiance renforcée" grâce à un chiffre d'affaires en hausse de 36,8% pour le troisième trimestre clos en décembre. Ce dernier avait été relevé en décembre de 630 à 700 millions d'euros.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le directeur financier d'Ubisoft, Alain Martinez, a indiqué ne pas avoir été informé de nouveaux développements dans le bras de fer qui oppose Vivendi et son président Vincent Bolloré à la famille Guillemot pour le contrôle d'Ubisoft.

Le PDG du groupe, Yves Guillemot, a salué les progrès des "opérations Live", des événements en ligne créés pour les joueurs après la sortie des jeux, qui aident à dynamiser les ventes numériques et celles du fonds de catalogue.

Par ailleurs, la nature de plus en plus récurrente de l'activité donne au groupe plus de temps pour peaufiner ses nouveaux lancements, a-t-il noté.

Ubisoft confirme ses objectifs pour l'exercice 2017-2018 (chiffre d'affaires d'environ 1.640,0 millions d'euros et résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270,0 millions).

Ubisoft s'attend également à un revenu stratosphérique de 2 100 millions d'euros pour l'année fiscale de 2019, The Crew 2 et Skull and Bones étant deux des jeux qui devraient sortir cette année là. Autre fait d'armes mis en avant par Ubisoft, avoir réalisé la meilleure vente d'un jeu Switch pour un éditeur tiers, ce qui est sans doute un peu plus facile quand le jeu en question est un Mario.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2017-2018 est attendu à environ 449,0 millions d'euros, par rapport à 648,6 millions un an plus tôt.

Ubisoft "n'a pas eu de nouvelles depuis novembre" de Vivendi a précisé Alain Martinez.

Recommande: